Commandement Primordial – Constitution

Moi, Fivos, Dieu Suprême de la Lumière et du Soleil, Inspirateur des Arts et du Progrès, Archer Vengeur, Gardien d’Elysios, en mon nom et au nom de l’Heptade Gemelis, proclame le présent Commandement Primordial visant à organiser la société elysianne et à faire prospérer son peuple.

 

Commandement du Peuple Elysian

Verset I – Est considéré comme Elysian, tout individu, né en Elysios, descendant de sang pur de deux parents elysians.

Verset II – Chaque Elysian est considéré comme mon enfant, traité avec égalité et respect, en dépit de son genre, de son apparence physique, de son âge, de son orientation sexuelle, de son niveau social, de son métier, de sa personnalité ou de sa caste.

Verset III – Peut être nommé citoyen d’honneur, tout individu ayant, par son implication, sa bravoure et son respect du Commandement Primordial, prouvé sa valeur et obtenu de mes enfants l’expression de ma bénédiction. Un citoyen d’honneur est considéré comme un Elysian.

Verset IV – Je déclare le peuple Elysian seul et unique maître de son Destin, bien que dévoué et obligé au présent Commandement Primordial. Je lui octroie le droit absolu de souveraineté sur le territoire d’Elysios ainsi que l’autorisation de tout mettre en oeuvre pour se protéger et prospérer.

 

Commandement du Couple Royal

Verset V – Pour me représenter sur le Micromonde, je nomme à vie le Couple Royal, composé d’un homme et d’une femme, ou de deux transgenres, du même âge, respectivement Roi et Reine d’Elysios.

Verset VI – La nomination du Couple Royal s’exécute selon le Rite de Couronnement. Peuvent contribuer à ce Rite, tous mes enfants ayant atteint l’âge de 20 années révolues. Pour prouver leur valeur, les concurrents doivent passer une épreuve de connaissance, une épreuve de force, une épreuve d’agilité et une épreuve de foi. Seuls les vainqueurs peuvent prétendre à comparaître devant moi, dans le Grand Temple Sacré d’Elios.

Verset VII – Nul ne peut défaire un Couple Royal que j’ai choisi.

Verset VIII – Lorsque l’un des individus du Couple Royal décède en exercice, le second a pour devoir de mettre un terme à ses jours afin de maintenir l’équilibre des sexes. Il devra toutefois organiser au préalable le Rite pour ses successeurs.

Verset IX – Le Couple Royal est considéré comme le Chef d’Elysios. Par ses décisions et son action, il me représente auprès de mes Enfants. Nul ne peut contester sa parole sans contester la mienne. Nul ne peut lui désobéir sans me désobéir. Nul ne peut lui manquer de respect sans me blasphémer.

Verset X – Le Couple Royal est chargé de mener à bien la prospérité d’Elysios, de garantir l’unité du peuple Elysian, de préserver le présent Commandement Primordial, d’exécuter mes décisions et de juger les affaires de l’ordre humain.

 

Commandement du Premier Tribunal

Verset XI – Le Premier Tribunal se compose du Couple Royal. Il juge les affaires humaines, se rapportant aux transgressions des règles, du vivant de l’individu.

Verset XII – Nul ne peut faire appel d’une décision rendue par le Premier Tribunal. Toutefois, lors de la mort de l’individu, le Dernier Tribunal détient le dernier mot.

Verset XIII – Aucun individu, aucune entité ne peut s’octroyer le droit de juger mes Enfants en dehors d’Elysios.

 

Commandement du Conseil Gardien

Verset XIV – Tous les six cycles menstruels, soit 168 nuits, les Elysians élisent dans chaque Cité, hormis Elios, à la majorité absolue, un Gardien, chargé de les représenter auprès du Couple Royal.

Verset XV – Les Gardiens forment le Conseil Gardien, dirigé par le Couple Royal.

Verset XVI – Les Cités dont le nom finit par “os” élisent un individu mâle ou transgenre. Celles dont le nom finit par “is” élisent un individu femelle ou transgenre.

Verset XVII – Les Gardiens ont le devoir de veiller sur leurs Cités et de conseiller le Couple Royal sur les grandes décisions à prendre. Ils accomplissent leur tâche avec dévotion et abnégation, en privilégiant en tout temps et en tout lieu, l’intérêt général du Royaume Sacré d’Elysios.

Verset XVIII – Les Gardiens peuvent être révoqués par le vote du peuple elysian à tout instant.

 

Commandement de l’Adkos

Verset XIX – Chacun de mes Enfants a le droit de s’exprimer au sein de l’Adkos.

Verset XX – J’accorde le droit aux elysians de se servir de l’Adkos pour débattre, proposer et voter les décisions du Couple Royal. Je me réserve cependant le droit inaliénable, en cas d’urgence absolue ou de nécessité pour l’intérêt d’Elysios, de faire adopter une décision sans vote quelconque. J’exprimerais cette procédure exceptionnelle lors d’un commandement à l’Oracle.

Verset XXI – L’Adkos est un lieu de respect et de paix. Nul ne peut troubler cela sans me mettre en colère et risquer mon châtiment.

Verset XXII – Il est du devoir du Couple Royal de s’assurer de la bonne marche et de l’organisation de l’Adkos.

 

Commandement des Moeurs

Verset XXIII – Aucun de mes enfants ne doit s’accoupler avec un étranger sous peine de mort.

Verset XXIV – Aucun couple ne peut être défait. Aucun enfant ne peut naître en dehors des Rites de Conception. Toutefois, les relations non pro-créatices et consentantes sont permises sans restriction en dehors de ces Rites.

Verset XXV – La société elysianne doit s’organiser de telle sorte qu’il y ait autant d’individus mâles et femelles en même temps. Les transgenres ne sont pas concernés par cette obligation.

Verset XXVI – Chacun de mes Enfants devra accomplir les préceptes religieux et les Rites, tels que je les ai énoncés.

Verset XXVII – Aucun rituel qui me serait étranger, ne peut être pratiqué en Elysios, sauf s’il s’agit de ma volonté, clairement exprimée à l’Oracle.

Verset XXVIII – Mes Enfants se doivent assistance, respect et solidarité entre eux. Nul ne peut être laissé à l’écart sous un quelconque motif.

Verset XXIX – Aucune torture ne sera commise sur un animal ou un humain sous peine de mort.

 

Commandement de l’Intérêt Général d’Elysios

Verset XXX – L’intérêt supérieur d’Elysios se place au delà de la volonté populaire et peut être invoqué en cas de d’urgence ou d’absolue nécessité.

Verset XXXI – Par l’ajout de Versets ou d’un Commandement, je maintiendrais la sécurité et la prospérité d’Elysios quoiqu’il m’en coûte.

Verset XXXII – Aucun de mes Enfants ne peut ignorer mon Commandement Primordial ou s’y soustraire.

 

EN MON NOM – POUR MON PEUPLE – PAR FOI

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
Haut de page
Aller à la barre d’outils